Dans les murs faits de moellons noyés dans le mortier on relève la trace profonde de poutres de bois , posées longitudinalement , poutres disparues qui assuraient la rigidité : technique courante à l’époque .

Fermer cette Fenêtre.